”Pour lui je devais accepter son “compliment” et lui renvoyer un sourire parce que voilà, c’était un truc ‘gentil’. Évidemment, si c’était un homme sincère, il n’aurait pas menacé de me frapper.”  
 ”Pour lui je devais accepter son “compliment” et lui renvoyer un sourire parce que voilà, c’était un truc ‘gentil’. Évidemment, si c’était un homme sincère, il n’aurait pas menacé de me frapper.”
 
 ”Pour lui je devais accepter son “compliment” et lui renvoyer un sourire parce que voilà, c’était un truc ‘gentil’. Évidemment, si c’était un homme sincère, il n’aurait pas menacé de me frapper.”