Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons." Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons."

Vous pouvez lire le témoignage complet (clic) sur le site de polyvalence-mp, qui comporte plus de détails. L’auteure m’a demandé de le dessiner, et m’a aussi dit dans un mail:

"Pour la petite histoire, cet article a eu beaucoup d’impact sur mon frère, qui une fois sa phase de déni passée, a également pas mal remis en question son jugement concernant mon engagement féministe. Il a fini par me dire qu’il me soutenait et qu’il soutenait les causes féministes en général, mais qu’il ne trouvait simplement pas sa place pour en parler, puisqu’il n’a pas l’expérience d’être femme et qu’il ne pourra jamais s’imaginer les violences quotidiennes que nous subissons."
(Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter. (Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter. (Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter. (Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter. (Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter. (Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter. (Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter. (Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)
Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.Hollaback:  Guide pour témoinGarance: Témoin de violence conjugale, que faire?
Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.
Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.
Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.
Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.
Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité. 
Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)
La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter.

(Pour plus de clarté, j’ai changé un peu de système pour cette note, les témoins sont dessiné en humain, et ils passent du vert au blanc en intervenant)


Les pages 4-5-6 sont des illustrations de conseils que j’ai trouvé sur Hollaback et Garance.

Hollaback:  Guide pour témoin

Garance: Témoin de violence conjugale, que faire?

Sur le site de Garance: Des témoignages audios de résistance à des agressions.

Je fais référence à deux histoires que j’ai déjà illustré: celle-ci et celle-là.

Quelques caméras cachées américaines (assez racoleur, pas très féministe, les agression sont exagérées pour provoquer une réaction, mais les réactions restent intéressantes): Sur le bullying, un serveuse harcelée au restaurant, un voleur de vélo selon qu’il soit blanc, de couleur, ou une femme.

Nouvelobs: Un article sur l’agression dans le métro de Lille et pourquoi personne n’est intervenu.

Wikipédia: L’effet témoin et la dilution de la responsabilité.

Le conseil de changer de trottoir, je l’ai lu sur twitter, c’était Crêpe Georgette. (Ce conseil a suscité beaucoup de réactions auquel elle répond sur son blog)

La première note “stratégies” que j’avais faite, avec l’explication pourquoi éviter de trop discuter, et comment l’éviter.

 Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)  Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic
"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)
L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/
—— edit:Un post de morpheen sur le même sujet:http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html
——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :
En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)
Le harcèlement à l’école :http://www.ecolesansharcelement.be/frhttp://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Le harcèlement au travail :http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/
Le harcèlement en couple :http://www.ecouteviolencesconjugales.be/http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.Edit:Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.J’ai un peu réuni les critiques ici:
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)

 Le site Hollaback (clic) avec sa page « comment riposter ». J’aurais sans doute dû parler de comment aider en tant que témoins ou alliés, je le ferais bientôt. En attendant, les pages sur le site de Hollaback sont très bien fournies : clic et clic

"Non c’est non" (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire) d’Irene Zeilinger est lisible en ligne ici (clic), et il contient plus de conseils et d’explications que ce que j’ai mis. Il est aussi disponible en librairie pour les yeux qui picotent.

(Irene Zeilinger est une sociologue et formatrice d’auto-défense pour femmes qui a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans.)

L’association Garrance qui propose des entrainements de défense verbales et physique. http://www.garance.be/cms/

—— edit:
Un post de morpheen sur le même sujet:
http://morpheen.canalblog.com/archives/2014/06/03/30000617.html

——-

D’autres liens que je ne connais pas trop mais qui peuvent être utiles :

En Belgique il est possible d’introduire une plainte sur internet (clic)

Le harcèlement à l’école :
http://www.ecolesansharcelement.be/fr
http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/

Le harcèlement au travail :
http://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/harcelement/
http://stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/

Le harcèlement en couple :
http://www.ecouteviolencesconjugales.be/
http://stop-violences-femmes.gouv.fr/

J’ai un peu hésité à faire cette note, car je n’ai vraiment pas de légitimité à donner des conseils. Je me suis renseigné et j’ai fait du mieux que j’ai pu. Si vous avez des choses à ajouter/corriger, des informations supplémentaire, ne vous gênez pas.

Edit:

Suite aux commentaires, j’ai modifié un peu la note. Particulièrement la première page que j’ai essayer de rendre plus claire, et la petite note sur le téléphone.

J’ai un peu réuni les critiques ici:

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10203334293219727&id=234673749960996&stream_ref=10

Beaucoup de gens pensent que j’aurais du commencer par les témoins ou les harceleurs carrément. Je suis d’accord, j’y travaille :)